Teatermaskinen, Riddarhyttan (Suède)

english version

 

Voir la Présentation Générale de Un musée (de théâtre)

Le Teatermaskinen (Théâtre machine) de Riddarhyttan et La communauté inavouable présentent deux projets au cœur de la forêt suédoise, dans une architecture monumentale : Hamlet-machine / Un Musée (de théâtre). Cette installation – performance accueille durant 4 heures les visiteurs – spectateurs. Invités à réaliser leur autoportrait à partir de mots extraits de la pièce de Heiner Müller et de photos historiques, ils sont aussi plongés dans l’espace-temps de la représentation.

Cette coproduction s’inscrit dans le cadre du projet Christine de Suède, l’Européenne et est appuyée par l’Institut Français de Suède. Le projet est de poursuivre aux Musées d’art contemporain de Vasteras et de Stockholm en 2012-13 et de développer des relations entre les deux compagnies.

 

Un Musée (de théâtre) en Suède

 

Après les éditions en Allemagne, France, Inde, Taïwan et au Canada, Le musée (de théâtre) a ouvert ses portes en Suède. Ce projet explore les situations locales, l’identité individuelle et collective d’un village, d’une région, d’un pays. A travers les différentes éditions, se dessine une cartographie intercontinentale. Des artistes sont invités dans chaque pays à créer dans le dispositif scénique des formes courtes en cohérence avec le projet et en collaboration artistique avec Clyde Chabot.

Hamlet-Machine

 

 

 

Mise en scène franco-suédoise de Hamlet-machine de Heiner Müller

En Suède, l’expérience est inédite : l’intégralité de la pièce de Heiner Müller est jouée en suédois par une équipe de 11 acteurs et musiciens, elle aussi passionnée par cette pièce. La communauté inavouable et Le Teatermaskinen ont déjà séparément monté cette pièce deux ou trois fois.

Ici, ils s’associent pour une création commune, codirigée par Clyde Chabot et Jonas Engman. Elle est nourrie du travail très engagé des performeurs de cette troupe et s’inscrit dans le dispositif participatif réalisé par l’équipe française. La réalité du lieu et des éléments de sa construction récente sont mis en jeu. Les spectateurs, tels des Hamlet et Ophélie contemporains, interrogent avec les acteurs notre identité européenne et le sens intime présent des mots de Müller à Riddarhyttan aujourd’hui.

Il s’agit à la fois d’ancrer le sens de cette pièce énigmatique dans l’histoire suédoise du XXe siècle à nos jours et dans le cadre européen, le sujet même de la pièce étant les ruines et le futur de l’Europe et des utopies sociales.

Présentation du Teatermaskinen

Teatermaskinen est une compagnie de théâtre indépendante située dans les forêts de Bergslagen en Suède, dirigée par Jonas Engman.

Elle réalise des productions importantes d’avant-garde qui s’appuient sur des textes du célèbre auteur dramatique suédois Johan Jönson et de Heiner Müller. Ses créations ont été présentées dans les principaux théâtres de Suède et à l’étranger. Elles visent à contester le champ esthétique existant et à ouvrir des territoires inconnus ou oubliés.

La compagnie produit également des monologues conçus pour engendrer un échange avec le public. Ces monologues, comme les créations réunissant une équipe plus large de six acteurs et d’un musicien sont basés sur des thématiques : chômage, environnement, égalité… Ils sont joués pour un public ayant un lien direct avec ces thèmes dans des lieux d’activité professionnelle, des conférences ou des séminaires.

Depuis 2000, le Teatermaskinen crée et construit physiquement un théâtre international de 1100 m2 dans les forêts de Riddarhyttan. Des artistes provenant du Brésil, du Pérou, de Norvège, Finlande, Grande Bretagne, Allemagne et du Kurdistan y ont notamment déjà été accueillis. Le projet est également d’accueillir en résidence des artistes, auteurs, chercheurs afin qu’ils puissent développer et présenter là leur travail.

La compagnie est régulièrement soutenue pour ses projets d’envergure soutenus par des financements internationaux (Programme culturel européen, KK Nord, Nordisk Kulturfond, Ambassade de Suède, Le Goethe Institut.

L’oeuvre du Teatermaskinen s’étend d’un niveau local à un niveau international et se fonde sur l’ouverture, la curiosité et le courage.

Distribution

Direction artistique : Clyde Chabot (FR), Jonas Engman (SE) / Scénographie Anne-Sophie Turion (FR) / Lumière Joakim Ågren, Kaj Svednell (SE) / Musique Kenneth Cosimo (SE) / Installation vidéo Emmanuel Söderberg (SE) / Acteurs Joakim Ågren, Amanda Billberg, Kenneth Cosimo, Berit Engman, Erik Engman, Jonas Engman, Hannes Olsson, Emanuel Söderberg (SE) et le groupe de musique improvisée Cultural reserve : Jörgen Andersson, Kenneth Cosimo, Jonas Engman, Anders Olsson, Timo Sillanpää, Ove Svensson (SE) / Photographie Ema Cima (FR) / Accueil des visiteurs – spectateurs Jörgen Andersson, Erik Engman, Andreas Vaehi (SE) Clyde Chabot, Delphine Naissant (FR) / Construction et accueil technique Hans Westrman, Ove Svensson (SE) / Régie, accueil Hans Westrman, Ove Svensson (SE) / Construction et accueil Lillemor Andersson, Gunlög Olsson, Inger Daimar, Katrine Linna (SE) / Production et administration Delphine Naissant (FR), Anders Olsson, Joakim Waern (SE) / Assistante Johanne Débat (FR)

Représentations

10, 11 et 12 mai 2012 – Teatermaskinen, Riddarhyttan

26, 27 et 28 octobre 2012 – Musée d’art contemporain, Västeräs