CHICAGO-RECONSTITUTION

CHICAGO-reconstitution est le récit de la naissance aux Etats-Unis d’une enfant prématurée chargée des inquiétudes et du potentiel que recèle toute vie fragile. La surprise laisse place à l’inquiétude décuplée de ses parents du fait de la prématurité puis à des stratégies pour faire face au destin. C’est un puzzle dans lequel certaines pièces manquent parce que la mémoire fait défaut ou parce que certains éléments ont disparu. L’écriture donne la parole à l’enfant, 16 ans après, comme s’il s’était approprié les mots de ses parents pour raconter cette histoire, son histoire.

DISTRIBUTION

Texte, mise en scène : Clyde Chabot
Interprète : Laetitia Spigarelli
Musiciennes : Nathalie Jacquet (violoncelle), Grace Milandou (flûte)

Regard scénographique : Charlotte Arnaud
Lumières : Iannis Japiot
Photographie : Hervé Bellamy, Mélodie Lapostolle

AGENDA

+ Voir toutes les dates

Extraits de texte

CHICAGO-reconstitution

Lorsqu’elle a rouvert les yeux à Chicago, les infirmières autour de ma mère portaient des serres-têtes avec des lumières clignotantes rouges au bout de leurs antennes
Comme dans un film de Disney.
C’était la veille de Noël, le 24 décembre 2002 à Chicago, Illinois, USA.
Je devais naître en avril à la clinique des Bleuets, aux Lilas en France.
J’étais née ce jour-là à 11 h 40 « prématurissimement » de l’autre côté de l’Atlantique au Rush Hospital à Chicago.
36 cm et 970 grammes à 26 semaines avec 4 mois d’avance.

EXTRAIT DE PRESSE :

“Au plateau, la comédienne Laëtitia Spigarelli, qui joue pour la deuxième fois sous la direction de Clyde Chabot (après “Christophe S”) donne corps à ce texte épuré et puissant, haletant de son enjeu principal. Visage doux et ouvert, elle entre, une boîte à chaussures entre les mains d’où elle sortira, au fur et à mesure de la pièce, les objets phares qui en jalonnent les étapes.

Accompagnée au violoncelle par Nathalie Jacquet et à la flûte par Grace Milandou en un trio voix-musique tel que les affectionne la metteuse en scène, la comédienne excelle à distiller une émotion subtile sur un rythme fait d’accélérations et de décélérations en harmonie avec la présence musicale qui nous étreint autant que ce récit bouleversant.”

Article écrit par Marie Plantin sur l’édition scénique #1 de CHICAGO-reconstitution paru sur Remue.net dans le cadre de la résidence d’écrivain de Clyde Chabot soutenue par le conseil régional d’Île-de-France.