Fille de militaire édition scénique #3

D’abord le souffle. Un filet d’air sur le visage, qui devient vent dans les cheveux, la montagne, les nuages. Puis le souffle, immense, celui de la colère. Peut-être. Qui déforme le visage. Déplace les chairs, les sculpte. Un pistolet à air industriel comme une arme à la main. Retournée contre soi-même. Des sonorités inconnues, à partir de caoutchouc (un ballon devient une corde dont on peut jouer) et d’une trompe à air. Des notes qui sonnent comme les prémisses d’un rituel, d’un duel, d’une mise à mort, d’une bataille immense.

Des grincements sonnants. Une menace sourde, une provocation inquiétante, comme un cri étouffé prolongé, presque une résonance de la matière, une vibration qui crépite et s’amplifie, au bord de la rupture.

Le texte Fille de militaire est propice à ces sonorités. Fait corps avec elles. Il les fait naître à moins que ce ne soit l’inverse. Comme une pulsion de destruction, une charge électrique dangereuse, une arme pointée vers le cerveau et le calme dans le paysage après la détonation.

Deux grandes sirènes sur pied et une petite portable, des couteaux de maçons, des plaques de métal un jouet en hélicoptère… Les instruments de Thierry Madiot sortent du commun. De ces objets naissent des sonorités non répertoriées, une réalité sonore non identifiée, à la fois inquiétante et souriante. Il joue avec les mots à partir d’une distance qui leur donne toute leur acuité.

Ses sonorités produisent des effractions, des provocations, une pression qui pourrait exploser ou donner lieu à une forme d’osmose, d’épiphanie inespérée. Ainsi les mots émergent comme une réalité concrète grâce à des sons, extraits du réel, qui rappellent le réel mais le transposent, le redessine, lui redonne forme librement, s’en éloignent pour réinventer ses contours à l’exacte jonction du théâtre et de la musique.

DOSSIER ARTISTIQUE

DISTRIBUTION

Texte, conception et jeu : Clyde Chabot
Regard extérieur : Stéphane Olry
Composition musicale : Thierry Madiot
Lumières :
Iannis Japiot
Régie : Jérôme Baudouin
Photographie : Roland Raymond

COVID-19

Lecture performée en webinaire

AGENDA

+ Voir toutes les dates

EXTRAIT DE PRESSE

L’édition scénique #3 en collaboration avec Thierry Madiot déployait une présence musicale plus légère, ludique et poétique, comme des ponctuations sonores qui venaient gonfler leur volume jusqu’à parfois couvrir la voix ou au contraire s’effacer pour mieux lui donner la primeur. Doté d’une artillerie d’objets étranges et hétéroclites ne ressemblant à aucun instrument répertorié, Thierry Madiot orchestrait un ballet bruitiste singulier, une véritable soufflerie musicale et chatouillait les graves avec autant d’aisance que les aigus les plus hauts perchés.

Par Marie Plantin, Remue.net, 27 janvier 2020 

Action financée par la Région Île-de-France, avec le soutien de la SPEDIDAM*

*LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.